Cueillettes et Cultures Cloîtrées

Du 9 avril au 7 mai 2019

En ce 9 avril un peu gris, nous laissons derrière nous le lac du barrage de Serre-Ponçon et la ville touristique et toute récente de Savines-le-lac. Sa particularité est qu’elle a été reconstruite et déplacée pour remplacer l’ancien village de Savines, englouti sous les eaux de la Durance pour la mise en eau du barrage en 1961.

Après quelques kilomètres pas très reposants sur la nationale, nous bifurquons à droite et suivons la direction « Abbaye de Boscodon » afin de rencontrer nos nouveaux hôtes. C’est une petite route qui monte lentement mais surement sur 4 km, le ciel est de plus en plus noir et la pluie commence à tomber accompagnée de bonnes rafales d’un vent glacial. Pour couronner le tout, le genou de Corentin est douloureux et nous décidons donc de finir ce bon bout de montée à pied ; quand soudain… Un petit camion blanc s’arrête à notre portée et c’est par chance Céline, notre hôte des prochaines semaines qui en sort avec un sourire qui fait oublier le froid. Nous acceptons sans trop hésiter de charger le vélo à l’intérieur du camion pour faire les trois derniers km au sec.

Montée vers Boscodon (un autre jour que l’arrivée !)

Mais si ce lieu en est arrivé là c’est surtout grâce à l’association des Amis de Boscodon. Il y a 50 ans, cette abbaye du 12ème siècle était en partie à l’abandon et l’église avait été aménagé en étable. A partir de 1972, l’association a pu racheter les bâtiments pour les restaurer aussi fidèlement que possible et conserver ce patrimoine d’exception qui menaçait de tomber petit à petit en ruine… le chantier a duré 40 ans ! Aujourd’hui, beaucoup de choses se passent au sein de l’abbaye : évènements culturels, résidences d’artistes, visites guidées, accueil de groupes, journées au jardin etc… Ajoutez à tout ça un musée et une librairie-boutique ouverts toute l’année et vous imaginez bien que les jours de beau temps… c’est la fourmilière !

Nous avons en tout cas bien apprécié cet endroit et notre vie partagée avec Céline et Cédric car nous y sommes restés presque un mois au total ! Voici donc quelques petites pépites de nos activités sur place.

Tous Au Jardin !

Corentin au milieu de petites pousses vert tendre
Le jardin d’accueil sous l’œil attentif de la Montagnette enneigée

Toujours est-il que sous nos petites mains travailleuses, et grâce aux idées de la pétillante Céline, le cloître de Boscodon a changé de look plus vite qu’un transformiste ! On était assez contents du résultat et un peu frustrés de s’en aller avant de pouvoir contempler les fleurs de notre travail.

Un des carrés de jardin de cloître fraîchement relooké
Un des carrés de jardin de cloître fraîchement relooké
Le cloître vu sous un autre angle

Et dans les autres jardins c’est pareil, on voit avancer petit à petit les choses et on apprend des techniques et des astuces de jardinage qui nous seront sûrement utiles un jour ! En plus, Céline est vraiment passionnée par ce qu’elle fait et sait vraiment plein de choses sur les plantes ! Alors les échanges sont riches et on a beaucoup de choses à retenir !

Cueillettes Surprises

Céline a aussi une activité importante de cueillette de plantes sauvages. Ces plantes lui servent ensuite à élaborer des tisanes, des mélanges aromatiques pour la cuisine, des macérats, des gelées, des confitures et plein d’autres recettes inventives, sucrées ou salées.

Difficile d’avoir l’impression de travailler quand il s’agit d’aller crapahuter en montagne pour cueillir des fleurs ! Nous avons passé pas mal de temps à sillonner des petits coins sauvages à la recherche de tussilage ( la première à fleurir après l’hiver ! ), de jeunes feuilles de frêne ( qui peuvent remplacer les feuilles du thé ! ), de fleurs de mélèze, de primevères, d’orties, de pissenlits…

Ce qui est bien aussi quand on part en cueillette, c’est qu’on revient souvent avec d’autres plantes que celles qu’on espérait. La surprise est toujours de la partie et s’étend parfois même au monde des champignons … Mais chut, c’est un secret !

Bouillon de cultures

A peine 2 heures après notre arrivée, nous avons été mis dans le bain en étant invités à la réunion d’un petit cercle littéraire, ce jour sur l’écriture fragmentaire ! Oui, nous sommes dans lieu d’artistes. Durant notre séjour, l’abbaye de Boscodon en a accueilli beaucoup de différents, de passage ou en résidence ; ces rencontres et échanges ont été très riches pour nous. Sculpteurs sur bois, poètes, dessinateurs, musiciens ou photographes nous ont partagé un peu de leur travail et de leur façon de regarder le monde. En passant à l’abbaye, ils laissent souvent certaines de leurs productions qui sont exposées sur place pendant quelques temps. C’est le cas par exemple de l‘étrange structure en bois que vous avez dû remarquer sur les photos du cloître. Il s’agit en fait d’une graine de mélèze géante suspendue au dessus des jardins. Le jardinage aura aussi été rythmés par les sonores outils de Cédric qui nous a partagé un peu de sa relation au minéral, des photos de ses sculptures sur son site.

Nous avons aussi eu un coup de cœur pour le travail d’Armand le poète, un poète amoureux pas comme les autres qui fait des fautes d’orthographe et qui ne connait pas vraiment la rime ni les lois strictes de la poésie. Mais il nous fait rire par sa naïveté et sa façon toute enfantine et maladroite de dépeindre le monde qui l’entoure. Nous vous laissons lire et apprécier quelques unes de ces pépites. Quelques œuvres ici ou son site. Ce personnage travaille en fait en intime collaboration avec Patrick Dubost qui publie aussi sous son vrai nom.

Drôle d’endroit

Boscodon est un lieu atypique qui vit du brassage d’univers différents : de la culture, du patrimoine, de la spiritualité et des plantes aromatiques se rencontrent dans un vallon au printemps tardif et à l’orée d’une magnifique forêt. Nous avons eu plaisir à le découvrir, merci à l’équipe salariée, à Régis, à Patrick, à Odile, Cédric et surtout Céline ainsi que toutes les autres personnes croisées là-bas.

Performance poétique de Patrick Dubost

By Auré et un peu de Coco.

1 response to "Cueillettes et Cultures Cloîtrées"

  1. By: cathy Posted: 10 juin 2019

    Merci pour cette escapade à Boscodon, lieu où nous fimes petite étape il y a quelques années. L’envie me chatouille d’y retourner voir et sentir les lieux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − douze =